Entrenous immo

Les résidences seniors : un marché du présent et de l’avenir

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En analysant le marché immobilier, la décision d’investir dans les résidences seniors devient plus porteur. Les personnes âgées autonomes deviennent de plus en plus nombreuses. La population comptera plus de 40% de seniors d’ici 2030. D’un autre côté, le prix sur le marché pour cette catégorie s’avère de plus en plus accessible.

Certes, il est tout à fait possible que ces personnes souhaitent rester chez elles avec leurs familles. Cependant, les chiffres indiquent une toute autre situation. Les récents sondages rapportés indiquent qu’il manque 20.000 places dans les 250 résidences et villages seniors l’année 2011. Avec le fort vieillissement de la population, les offres se sont accrues alors que les nouveaux programmes de résidences seniors ne se manifestent pas.

Un autre facteur qui handicap le secteur des résidences seniors est que peu d’investisseurs reconnaissent la vraie valeur créée dans ce domaine. En effet, nombreux sont ceux qui les confondent avec les maisons des retraites ou les EHPAD. La plupart pense que leurs prix et les charges à leurs gestions sont élevés. Cependant, les différences sont multiples : les avantages fiscales, les politiques de gestion, les services clients, les loyers, etc. pour en connaitre d’avantages, suivez le lien http://www.résidence-sénior.com.

Les avantages fiscaux des résidences seniors

Un point très important dans chaque investissement est la fiscalité. La particularité du régime fiscal des résidences seniors est la réduction d’impôt entre 15 et 18% pour un plafond de 300.000 euros dans le placement.

Pour avoir un tel privilège, l’acheteur s’engage à louer son bien immobilier pour une durée de 9 mois au minimum. Dès que le logement est à son titre, c'est-à-dire livré ou acquis, il met en location immédiatement le mois suivant.

Pour jouir continuelle de la réduction d’impôt, les périodes de vacance du logement pour la location ne doit pas excéder les 12 mois consécutifs. Un autre avantage à profiter est le remboursement de la TVA sur la somme d’acquisition. La condition est que l’immobilier fait partie intégrante d’une résidence senior médicalisée. Les taxes d’habitation et les impôts locaux seront à payer par le bailleur comme dans tous les autres cas d’habitation.

Bavardez sur cette information.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 11 Sept. 2020Conseils pour utiliser le prêt personnel intelligemment99 aff.
  2. 2 Mai 2020Rénover son logement pour la transformer en maison passive ou en BEPOS342 aff.
  3. 29 Déc. 2019Acheter une vieille maison pour la rénover520 aff.
  4. 23 Mai 2019Retrouvez nos agences au Pays Basque752 aff.